Pour plus de précisions, et un devis personnalisé, contactez moi

06 52 67 89 36
 
06 52 67 89 36

Pour plus de précisions, et un devis personnalisé, contactez moi

Quelles sont les aides à la création d’entreprise ?


Aides à la création d’entreprise : Vous avez un projet de reprise ou de création d’entreprise et souhaitez bénéficier d’un financement ? Vous vous demandez quelles sont les aides qui existent ? ACRE, prêts, avances remboursables, formations financées ou crédits d’impôts… Quels sont les droits correspondant à votre profil ? On vous dit tout !

Aide pour entrepreneurs : Pour quel entrepreneur ?

Les aides octroyées vont dépendre de votre statut : demandeur d’emploi, entreprise implantée au sein d’une région en particulier, statut de femme entrepreneur et appartenance à un secteur d’activité spécifique… Vous devrez d’abord identifier les catégories auxquelles vous appartenez en tant que futur entrepreneur pour pouvoir connaître les aides dont vous pourrez bénéficier.

Le cas des demandeurs d’emploi

Les personnes en situation de demande d’emploi qui ont un projet d’entreprise peuvent bénéficier des ARE (allocations d’aide au retour à l’emploi).

Ils sont également en mesure de prétendre à l'aide à la reprise ou à la création d'une entreprise (ARCE) qui consiste en une exonération partielle de charges sociales en début d'activité ainsi qu’un accompagnement pendant les premières années de vie de l’entreprise.

C’est une aide financière est versée par Pôle emploi et correspond généralement à « 45% du reliquat des droits à l’assurance chômage ».

Pour comprendre les conditions d’éligibilité et réaliser une demande d’aide à la création ou à la reprise d’une entreprise, c’est par ici.

Secteur d’activité et aides à la création d’entreprise

Certaines aides ne sont réservées que pour certains secteurs d’activité : innovation, BTP, bureaux de tabac, création de jeux vidéo, agriculture biologique, métiers d’art et santé au travail.

La particularité des femmes entrepreneurs

La garantie égalité femme mis en place par France Active permet de couvrir jusqu’à 80% d’un emprunt bancaire dans la limite d'un montant de 50 000 euros.

D’autres aides telles que le prêt d’honneur Initiative France, le programme d'entrepreneuriat au féminin Wom'energy, ou encore les dispositifs régionaux comme les Plans d’action régionaux pour l'entrepreneuriat des femmes (PAR) accompagnent les femmes dans la voie de l’entreprenariat.

Le lieu d’implantation de l’entreprise

Certaines régions mettent en place des aides aux entreprises qui souhaitent s’implanter dans leur région. Les futurs entrepreneurs devront donc se renseigner auprès des institutions locales avant de créer ou de reprendre une entreprise.

Les aides par typologie : 5 aides à la création d’entreprise

Dans le cadre de la création ou de la reprise d’une société, vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux, de différents modes de financement de vos projets, de formations certifiées, ainsi que d’accompagnements et de solutions d’hébergement en pépinière.

Aides à la création d’entreprise : les avantages fiscaux

En fonction de votre modèle d’entreprise, du secteur d’activité au sein duquel vous évoluez et de l’envergure de votre projet, sachez que vous pouvez bénéficier d’allègements fiscaux.

Ces derniers prennent la forme de réduction, de crédit d’impôt, de déduction ou encore d’exonération des cotisations sociales.

Les financements des projets d’entreprise

Certains organismes permettent le financement de vos projets d’entreprise.

Il peut s’agit d’un prêt d’honneur, d’un prêt participatif ou encore d’un prêt bonifié ou d’une subvention, d’une avance remboursable, d’une garantie d’emprunt ou de bourses permettant de répondre à des besoins de financements.

Aides à la création d’entreprise grâce à l’entourage familial

Vous pouvez choisir de collecter des fonds auprès de votre entourage, dans la mesure de leurs moyens financiers.

Dans le cadre familial, un bénéficiaire de don peut recevoir jusqu'à 31.865 euros sans nul besoin de reverser des droits à l’administration (sous certaines conditions).  

Le prêt d’honneur

Il existe également des prêts d’honneurs, c’est-à-dire des prêts sans garantie ni caution personnelle, à taux zéro et dont le montant des projets innovants peut atteindre 90.000 euros.

Réseau entreprendre, Initiative France ou l’ADIEassociation pour le droit à l’initiative économique octroient ce type de financement.

Le microcrédit & aides à la création d’entreprise

Le microcrédit permet d’accéder aux financements bancaires.

Cette solution est généralement proposée par des associations comme l’ADIE dont les plans de financement peuvent atteindre 20.000 euros grâce à un microcrédit allant jusque 10.000 euros.  

Le financement participatif

Vous pouvez également récolter des fonds auprès d’un large public et donc par l’intermédiaire du financement participatif ou crowdfunding.

Pour identifier les plateformes sur lesquelles réaliser une demande de financement participatif, reportez-vous au label « Plateforme de financement participatif régulée par les autorités françaises ».  

Les autres modes de financement

Incubateurs, business angels, fonds d’investissement, prêts interentreprises, jeux concours… il existe autant de solutions de financement que de business model en France.

Dans la mesure où le potentiel de votre projet est solide, et que son potentiel est réaliste, sachez que des dispositifs d’accompagnement sont mis à votre disposition.

Aides à la création d’entreprise : le financement des formations

Pour devenir entrepreneur, les investissements nécessaires sont souvent minimes pour se lancer.

Toutefois, l’entreprenariat est un métier à part entière, et il est nécessaire d’avoir des notions de gestion, de comptabilité, de négociation ou encore de communication et de marketing pour pérenniser son activité.

En France, le CPF – Compte Personnel de Formation est un service public qui permet de bénéficier d’une formation en création d’entreprise financée par l’Etat.

En tant qu'ancienne directrice financière, je propose des formations pour futurs entrepreneurs possiblement financées et vérifie l'éligibilité des candidatures de mes apprentis lors d'un rendez-vous téléphonique entièrement gratuit et sans engagement.

Dans ce cadre, les apprentis sont accompagnés dans la définition de leur projet d’entreprise et sont assurés de pouvoir se lancer grâce aux outils nécessaires et à un apprentissage adéquat.

Les services d’accompagnement

Les aides à la création d’entreprise peuvent aussi consister en des conseils professionnels.

Le BGE, la CCI France, la CMA (chambre des métiers et de l’artisanat), les chambres d’agriculture, l’organisme Coopérer pour entreprendre ou encore l’union des couveuses sont autant de réseaux d’accompagnement qui s’adressent à des porteurs de projet de tous les horizons.

Vous pouvez également vous adresser aux organismes de votre région qui ont mis en place des dispositifs d’accueil pour entrepreneurs.

Hébergements d’entreprise

La domiciliation de votre entreprise, c’est l’adresse administrative et fiscale de votre société. Obligatoire et transmise dans le cadre de votre immatriculation auprès du RCS, celle-ci peut prendre différentes formes.

Vous pouvez domicilier votre entreprise à votre domicile personnel, auprès d’une société de domiciliation, dans un local appartenant à votre entreprise ou au sein d’une pépinière d’entreprise.

Dans le dernier cas de figure évoqué, sachez que cela vous permettra de bénéficier d’équipements mais aussi de services qui sont mutualisés.

Cependant, deux conditions cumulatives doivent être respectées par le futur entrepreneur :

  1. L’entreprise doit exister depuis moins de 2 ans
  2. La candidature a fait l’objet d’une acceptation par un comité

Remarque : la domiciliation est éphémère et généralement fixée à 3 ans.

Conclusion

Nous comprenons donc que les aides aux créations d’entreprises sont nombreuses et variées. Elles vont dépendre de votre statut ainsi que du business model de l’entreprise que vous souhaitez reprendre ou créer.

Les demandeurs d’emploi notamment sont encouragés à créer leur entreprise et les accompagnements sont nombreux, à l’instar des formations qui sont non seulement accréditées, mais aussi financées par l’intermédiaire du Compte Personnel de Formation.  

Au-delà des aides financières, les futurs entrepreneurs doivent avoir des notions de gestion indispensables et être en mesure de convaincre leurs premiers clients afin de pouvoir vivre de leur activité. C’est la raison d’être de nos formations en création d’entreprise accréditées, qui mettent le pied à l’étrier des porteurs de projets en quête de changement.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion