Pour plus de précisions, et un devis personnalisé, contactez moi

06 52 67 89 36
 
06 52 67 89 36

Pour plus de précisions, et un devis personnalisé, contactez moi

Honte et culpabilité : Comment s’en débarrasser ?


Honte et culpabilité : « ce que j’aimerais que vous ne sachiez pas de moi, c’est... » ; voici un exercice redoutable pour dépasser de tels sentiments, à réaliser en groupe ou en solitaire. Cela permet de renforcer l’estime de soi, la confiance en soi, la détermination... Autant de qualités indispensables à l’entreprenariat, explicitées dans le cadre de ma formation en création d’entreprise certifiée CPF.

Un exercice efficace pour se débarrasser de la honte et de la culpabilité

Un exercice que vous pouvez réaliser seul ou en groupe consiste à vous confier (à vous-même ou aux autres) en commençant par la phrase suivante :

« Ce que j’aimerais que vous ne sachiez pas de moi, c’est... »

Vous pouvez réaliser l’exercice en fonction de ce que vous souhaitez révéler.

Il s’agit d’un exercice extrêmement puissant, que ce soit du point de vue de la reprogrammation mentale ou énergétique.

Pour ceux d’entre vous qui souhaitent suivre une formation en création d’entreprise, nous l’évoquerons. Le futur entrepreneur(e) doit être dans un état d’esprit spécifique et avoir confiance en lui/elle.

Pour cela, rien de tel que de se débarrasser de ses hontes et de sa culpabilité.

L’intérêt de l’exercice

Nous avons tous une part d’ombre, de honte et de culpabilité.

Collectivement, nous nous déplaçons, échangeons et communiquons grâce à des carapaces, par nature imperméables.

En dépit de nos valeurs partagées comme l’authenticité, nous manquons souvent d’authenticité.

Par éducation, par pudeur, par amour-propre, par honte ou par culpabilité, nous ne nous dévoilons pas. Chacun d’entre nous est réticent à l’idée de partager ses hontes et son sentiment de culpabilité.

Comme tout le monde fait cela, nous avons l’impression que les autres ne rencontrent jamais de problème.

Dans ce genre d’exercice, nous nous rendons compte que nous sommes tous pareils.

Nous évoluons au sein d’un société d’apparence dans laquelle nous tentons en vain de montrer la meilleure version de soi. Ainsi, notre environnement est composé de belles personnes, d’individus épanouis et de familles comblées. Toutefois, nous avons tous une part de honte et sommes à de nombreux égards tous coupables pour telle ou telle raison. 

Tous les êtres humains possèdent une part d’ombre, dissimulée aux yeux de tous. Nous avons tous honte de certains de nos comportements et de certaines actions passées.

L’exercice en pratique

Bien que l’exercice soit généralement effectué en groupe, ce n’est pas toujours facile de rencontrer des personnes avec lesquelles vous pouvez faire cela. C’est la raison pour laquelle cet exercice peut être réalisé en solitaire.

En groupe : « ce que j’aimerais que vous ne sachiez pas de moi, c’est... »

Dès qu’une personne s’exprime, celle-ci dévoile une partie d’elle-même. Une résonnance s’opère en chacun des élèves et cela fait le plus souvent échos à tous.

Ainsi, nous permettons une guérison commune, par l’intermédiaire d’une découverte collective.

C’est un exercice très puissant qui permet d’éviter le jugement de soi et d’autrui.

J’ai personnellement réalisé cet exercice auprès d’un coach et au sein d’un groupe dont je connaissais les membres depuis moins de deux jours. Ces derniers ont accueilli mes propos avec bienveillance.

Sortir du jugement des autres et du jugement de soi est salvateur.

Sachez que des règles de confidentialité sont mises en place et que rien de ce qui ressort ne peut être révélé. Les personnes qui se livrent mettent du cœur à l’ouvrage. Elles confient des choses profondes, avec sincérité, et qu’elles ne dévoileraient jamais en temps normal.

À la suite de cet exercice, un amour immense est ressorti des confessions de chacun. Nous avons tous versé une larme de bienveillance à l’égard des événements partagés par des membres de notre groupe. 

En solitaire : « ce que j’aimerais que vous ne sachiez pas de moi, c’est... »

Dans le cas où vous ne trouvez pas de groupe pour réaliser cet exercice, vous pouvez l’effectuer en solitaire. Il s’agit d’une étape importante à franchir dès lors que vous souhaitez sincèrement dépasser vos hontes et votre culpabilité.

Ainsi, réalisez cet exercice « avec vous-même ».

Enregistrez-vous en vidéo ou écrivez ce que vous ressentez dans un carnet, par exemple dans votre journal intime. Celui-ci est d’ailleurs toujours d’une grande utilité.

Le simple fait de confier (à vous-même) ce que vous ne souhaitez pas que les autres sachent de vous procure certains bienfaits. Le simple fait de « mettre des mots sur les maux » permet de dépasser ses propres peurs.

En vous confiant, vous allez vous apercevoir que quelque chose est modifié en vous. C’est vraiment très puissant. Le simple fait de « poser » votre honte et d’accepter qu’elle existe est un grand pas en avant.

Le sentiment de honte est d’ailleurs une partie indispensable à « sortir de nous ».

Ensuite, vous pouvez faire une prière de votre choix, à votre guide ou aux êtres de lumière qui souhaitent vous aider.

L’intérêt du dépassement de la honte et la culpabilité

Le dépassement de la honte et de la culpabilité permet de prendre confiance en soi et d’augmenter l’estime de soi.

Personnellement, je n’ai plus honte de certaines de mes actions que depuis 3 ans alors que je vais avoir 48 ans cette année. Lors de la première partie de ma vie, la honte a non seulement sapé mon estime de soi mais également ma confiance.

En dépit de mon appartenance à des comités de direction, je manquais de confiance en moi. Ainsi, les gens étaient très surpris de constater que le coach affirmait que je manquais effectivement de confiance en moi. La raison ? L’absence de dépassement de mes hontes et de ma culpabilité. C’est donc à une carapace particulièrement trompeuse que je faisais appel (à l’instar de nombreux individus). C’est peut-être aussi votre cas.

Le jugement, la honte et le sentiment de culpabilité vont contribuer à diminuer votre estime de soi.

Toutefois, la confiance en soi est essentielle.

C’est la raison pour laquelle il est important de réaliser un travail sur soi.

Honte et culpabilité sont nécessaire à l’élévation de soi

Je vous invite à changer la perception que vous avez de votre honte et de votre sentiment de culpabilité.

Lors de vos moments de réflexion, posez-vous la question de l’intérêt de vos hontes et de votre culpabilité. Ces ressentis vous ont-ils fait grandir ? Comprenez-vous davantage des gens qui sont passés par les mêmes épreuves que vous ? Ressentez-vous davantage de compassion à leur égard ? Que cela vous a-t-il apporté ?

Dès lors que nous agissons mal, nous avons l’impression d’être nul.

Nous ne voyons alors que les côtés négatifs.

Toutefois, l’univers ne met jamais en travers de notre chemin des événements futiles. Tout « ce qui se passe » présente une utilité certaine et permet d’apprendre à mieux se connaitre.

Aussi, cela permet de devenir la meilleure version de soi-même.

Dès lors que vous ne voyez que du négatif, je vous invite à déterminer les avantages de vos hontes.

Vous pouvez vous poser les questions suivantes : Quels ont été les avantages ? Vous êtes-vous rapproché de certains amis ? Aidez-vous des gens qui sont eux-aussi passés par  ?

En quoi l’expérience peut-elle vous être profitable ?

La charge énergétique négative de honte et culpabilité

Enlever la charge énergétique négative est essentiel afin de dépasser la honte et la culpabilité. Pour ce faire, rien de tel qu’une séance de magnétisme.

Dès lors que ces sentiments sont encombrants, ils se sont inscrits dans votre livre d’âme.

Toutefois, notez que nous n’effaçons pas les événements mais que nous apprenons à les digérer dans notre corps. Ainsi, ces derniers seront toujours inscrits dans notre organisme car ils font partie intégrante d’une expérience.

Cependant, ils n’auront plus d’empreinte énergétique négative.

Changer d’état d’esprit est essentiel dès lors que vous souhaitez devenir entrepreneur(e). Cela requiert en effet de prendre confiance en soi et d’être déterminé. Pour ce faire, il est impératif de dépasser (du moins en partie) son sentiment de honte et/ou de culpabilité.  


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion